CHARTE D’ADHÉSION


GÉNÈSE DE L’ASSOCIATION ET ENGAGEMENT AUX VALEURS COMMUNES

Les professionnels viti-vinicoles champenois, engagés dans une démarche bio certifiée se sont regroupés au sein de l’AIVABC en 1998, première dénomination de l’ACB, afin de s’apporter soutien et entraide face à un univers peu favorable au développement de leurs pratiques respectueuses de l’environnement. Cet état d’esprit solidaire demeure un élément essentiel de l’association.

L’entraide, le parrainage, l’échange des connaissances, sont les valeurs fondatrices de l’ACB.

Les adhérents s’engagent à participer, dans la mesure du possible, aux événements organisés par l’association, afin de favoriser le lien entre les membres et de partager les problématiques et expériences vécues, dans le but d’en faire profiter d’autres.


RAPPEL DES MISSIONS ET FINALITÉS DE L’ASSOCIATION

> Fédérer les différentes familles de l’interprofession viti-vinicole intéressées par la production, la recherche, l’expérimentation, la promotion et la reconnaissance des vins biologiques de Champagne.

> Entretenir des relations et apporter son concours aux organismes nationaux et régionaux concernés par la filière des vins biologiques de Champagne.

> Organiser des échanges techniques et des formations pour les vignerons.

> Mutualiser les compétences de ses adhérents par un travail en Commissions (animation, technique, salons, usurpation, communication) et par la contribution active de ses administrateurs.

> Promouvoir les Champagnes Bio par la mise en place d’outils, tels le site internet de l’association, les réseaux sociaux, ou l’organisation de salons.

Le respect de l’environnement et le développement de l’Agriculture Biologique en Champagne sont les finalités principales de l’association.


RESPECT ET PROMOTION DU LABEL AB

Les adhérents s’engagent à ne revendiquer le label AB, que pour des produits certifiés par un organisme certificateur pour l’Agriculture Biologique, aussi bien dans leur commercialisation que dans leur communication et leur représentation, en France comme à l’étranger.

L’utilisation d’une référence à l’Agriculture Biologique pour des produits ou une partie du domaine non certifiés, induisant consommateurs ou journalistes en erreur, constitue une faute grave pouvant conduire à l’exclusion de l’association.

Les adhérents s’efforcent de mettre en valeur le label Bio par de multiples moyens, comme demander l’indication du label sur les salons impliquant vignerons bio et non bio ou la demande d’indication du label sur les cartes des restaurants. A ce titre, lors des salons organisés par l’association, les adhérents se doivent d’apposer le logo AB sur leurs bouteilles. Les membres de l’ACB sont également des veilleurs et cherchent à signaler quand le label est attaqué, ou détourné pour la commercialisation de produits non certifiés.